English  |  正體中文  |  简体中文  |  全文笔数/总笔数 : 50123/85142 (59%)
造访人次 : 7906822      在线人数 : 58
RC Version 7.0 © Powered By DSPACE, MIT. Enhanced by NTU Library & TKU Library IR team.
搜寻范围 查询小技巧:
  • 您可在西文检索词汇前后加上"双引号",以获取较精准的检索结果
  • 若欲以作者姓名搜寻,建议至进阶搜寻限定作者字段,可获得较完整数据
  • 进阶搜寻


    jsp.display-item.identifier=請使用永久網址來引用或連結此文件: http://tkuir.lib.tku.edu.tw:8080/dspace/handle/987654321/97454


    题名: Cai Yuanpei, éducation et philosophie : une « synthèse hybride » du Grand Récit moderne/colonial de l'occident et du confucianisme
    作者: Maitre, Marie-Julie;馬朱麗
    贡献者: 淡江大學法國語文學系
    关键词: Cai Yuanpei;modernité;éducation;philosophie;grand récit;confucianisme
    日期: 2016-02
    上传时间: 2014-03-20 09:16:22 (UTC+8)
    出版者: L'Harmattan
    摘要: La période entre la fin du XIXe siècle et celle du début du XXe siècle est riche et intense en échanges culturels et intellectuels entre l'Europe et l'Asie. C'est à ce moment-là que les idées, concepts et disciplines européennes ont atteint l'Asie et ont questionné les savoirs locaux. C'est aussi à cette époque que les grands récits, comme l'entend Jean-François Lyotard, ont été diffusés dans cette partie du monde et ont disséminé leurs discours tel celui du progrès, de l'émancipation du sujet rationnel ou encore de l'histoire hégélienne de l'Esprit universel. L'étude de l’introduction de ces discours, comme la notion de progrès, est utile pour comprendre l'évolution et la manière dont les intellectuels chinois, à la charnière des XIX-XXe siècles, ont construit leur propre vision de la modernité avec divers outils intellectuels.
    Cai Yuanpei, 蔡元培 (1868-1940), premier Ministre de l’éducation de la première République de Chine, est un personnage central de cette époque où la Chine a reçu la vision occidentale du progrès et les disciplines dites occidentales. Empreint d’une éducation traditionnelle basée sur la connaissance des classiques et des examens impériaux, il s’interrogea sur l’efficacité, le contenu, le but et la philosophie du système scolaire chinois et a tendu vers son amélioration. Il a suivi des études de philosophie, d’esthétique et de psychologie en 1907 en Allemagne et a écrit des manuels d’éducation et d’enseignement de la morale. Cai est important dans le sens où il a questionné le savoir local et son système d’éducation et a été en contact avec certaines sources occidentales du savoir.
    Cette proposition d’intervention tente de comprendre comment les intellectuels chinois de la période du Second Empire à la Belle Epoque, et particulièrement l’intellectuel et éducateur Cai Yuanpei, ont reçu et analysé le grand récit du progrès et sa vision occidentale. Comment Cai a-t-il utilisé le savoir occidental, et lequel ? Qu’a-t-il conservé ou rejeté ? Pourquoi et comment a-t-il interrogé le savoir local chinois? Il serait intéressant de voir la manière dont il a saisi cette vision occidentale du progrès et comment il l'a inséré dans sa propre vision de la modernité. Est-ce que sa lecture de la modernité et du progrès en constitue une synthèse et a-t-elle eu une influence par la suite sur la vision du progrès en Chine ?
    關聯: Figures de l’homme : Au croisement des différences Europe-Asie ,Page145-165
    显示于类别:[法國語文學系暨研究所] 專書之單篇

    文件中的档案:

    档案 描述 大小格式浏览次数
    !Frainais-Maitre-Representing-Chinese-Chameleon.pdf“The Edifying and Curious Letters: Jesuit China and French Philosophy.”442KbAdobe PDF704检视/开启

    在機構典藏中所有的数据项都受到原著作权保护.

    TAIR相关文章

    DSpace Software Copyright © 2002-2004  MIT &  Hewlett-Packard  /   Enhanced by   NTU Library & TKU Library IR teams. Copyright ©   - 回馈