English  |  正體中文  |  简体中文  |  Items with full text/Total items : 49521/84657 (58%)
Visitors : 7599746      Online Users : 70
RC Version 7.0 © Powered By DSPACE, MIT. Enhanced by NTU Library & TKU Library IR team.
Scope Tips:
  • please add "double quotation mark" for query phrases to get precise results
  • please goto advance search for comprehansive author search
  • Adv. Search
    HomeLoginUploadHelpAboutAdminister Goto mobile version
    Please use this identifier to cite or link to this item: http://tkuir.lib.tku.edu.tw:8080/dspace/handle/987654321/97454


    Title: Cai Yuanpei, éducation et philosophie : une « synthèse hybride » du Grand Récit moderne/colonial de l'occident et du confucianisme
    Authors: Maitre, Marie-Julie;馬朱麗
    Contributors: 淡江大學法國語文學系
    Keywords: Cai Yuanpei;modernité;éducation;philosophie;grand récit;confucianisme
    Date: 2016/02/01
    Issue Date: 2014-03-20 09:16:22 (UTC+8)
    Publisher: L'Harmattan
    Abstract: La période entre la fin du XIXe siècle et celle du début du XXe siècle est riche et intense en échanges culturels et intellectuels entre l'Europe et l'Asie. C'est à ce moment-là que les idées, concepts et disciplines européennes ont atteint l'Asie et ont questionné les savoirs locaux. C'est aussi à cette époque que les grands récits, comme l'entend Jean-François Lyotard, ont été diffusés dans cette partie du monde et ont disséminé leurs discours tel celui du progrès, de l'émancipation du sujet rationnel ou encore de l'histoire hégélienne de l'Esprit universel. L'étude de l’introduction de ces discours, comme la notion de progrès, est utile pour comprendre l'évolution et la manière dont les intellectuels chinois, à la charnière des XIX-XXe siècles, ont construit leur propre vision de la modernité avec divers outils intellectuels.
    Cai Yuanpei, 蔡元培 (1868-1940), premier Ministre de l’éducation de la première République de Chine, est un personnage central de cette époque où la Chine a reçu la vision occidentale du progrès et les disciplines dites occidentales. Empreint d’une éducation traditionnelle basée sur la connaissance des classiques et des examens impériaux, il s’interrogea sur l’efficacité, le contenu, le but et la philosophie du système scolaire chinois et a tendu vers son amélioration. Il a suivi des études de philosophie, d’esthétique et de psychologie en 1907 en Allemagne et a écrit des manuels d’éducation et d’enseignement de la morale. Cai est important dans le sens où il a questionné le savoir local et son système d’éducation et a été en contact avec certaines sources occidentales du savoir.
    Cette proposition d’intervention tente de comprendre comment les intellectuels chinois de la période du Second Empire à la Belle Epoque, et particulièrement l’intellectuel et éducateur Cai Yuanpei, ont reçu et analysé le grand récit du progrès et sa vision occidentale. Comment Cai a-t-il utilisé le savoir occidental, et lequel ? Qu’a-t-il conservé ou rejeté ? Pourquoi et comment a-t-il interrogé le savoir local chinois? Il serait intéressant de voir la manière dont il a saisi cette vision occidentale du progrès et comment il l'a inséré dans sa propre vision de la modernité. Est-ce que sa lecture de la modernité et du progrès en constitue une synthèse et a-t-elle eu une influence par la suite sur la vision du progrès en Chine ?
    Relation: Figures de l’homme : Au croisement des différences Europe-Asie
    Appears in Collections:[法國語文學系暨研究所] 專書之單篇

    Files in This Item:

    File Description SizeFormat
    !Frainais-Maitre-Representing-Chinese-Chameleon.pdf“The Edifying and Curious Letters: Jesuit China and French Philosophy.”442KbAdobe PDF686View/Open

    All items in 機構典藏 are protected by copyright, with all rights reserved.


    DSpace Software Copyright © 2002-2004  MIT &  Hewlett-Packard  /   Enhanced by   NTU Library & TKU Library IR teams. Copyright ©   - Feedback