淡江大學機構典藏:Item 987654321/119691
English  |  正體中文  |  简体中文  |  Items with full text/Total items : 58041/91608 (63%)
Visitors : 13723628      Online Users : 47
RC Version 7.0 © Powered By DSPACE, MIT. Enhanced by NTU Library & TKU Library IR team.
Scope Tips:
  • please add "double quotation mark" for query phrases to get precise results
  • please goto advance search for comprehansive author search
  • Adv. Search
    HomeLoginUploadHelpAboutAdminister Goto mobile version
    Please use this identifier to cite or link to this item: http://tkuir.lib.tku.edu.tw:8080/dspace/handle/987654321/119691


    Title: Influence du minnan de Taïwan sur la perception et la production des occlusives orales du français chez les apprenants taïwanais débutants en français langue étrangère
    Other Titles: 台灣閩南人對以法語為外語的初學者的台灣學習者對法語口語中止感的理解和產生的影響
    Authors: Landron, Simon;LEE, Pei-wha CHI
    Keywords: phonétique;VOT;le français;le minnan de Taïwan;les occlusives voisées
    Date: 2019-12
    Issue Date: 2020-12-08 12:10:31 (UTC+8)
    Publisher: 淡江大學外語學院
    Abstract: Cette étude s'intéresse à la réalisation du voisement des consonnes occlusives /b d g/ et à la discrimination entre les occlusives /b d g/ et /p t k/ du français par des apprenants taïwanais en première année de français à l'université, en prenant en compte la maitrise des langues d'origine de ces apprenants. Les locuteurs taïwanais parlent tous chinois mandarin et pour la majorité, le minnan de Taïwan. Dans les deux langues existe une opposition d'aspiration entre les occlusives /p t k/ et /p^h t^h k^h/. En minnan de Taïwan existent en plus les occlusives voisées /b g/. De précédentes études montrent que des apprenants taïwanais, comme tous locuteurs sinophones, ont des difficultés à réaliser l'opposition de voisement du français. Notre étude propose de vérifier si les apprenants ne voisant pas /b d g/ en français voisent bien /b g/ en minnan de Taïwan, ou si au contraire, sous l'influence du chinois mandarin, ils ne réalisent pas l'opposition de voisement dans cette langue. Au niveau acoustique, notre étude s'appuie sur l'analyse du VOT (Voice Onset Time), le délai d'établissement du voisement, qui permet de mesurer la durée entre le départ du voisement et le relâchement de la consonne. Par ailleurs, au niveau perceptif, un test de discrimination des occlusives françaises est également proposé. Ainsi, la production et la perception des ces apprenants des occlusives en français sont mises en lien avec la maitrise du voisement en minnan de Taïwan de ces apprenants.
    Relation: 淡江外語論叢 32,頁84-103
    Appears in Collections:[Graduate Institute & Department of French] Journal Article

    Files in This Item:

    File Description SizeFormat
    index.html0KbHTML25View/Open
    Influence du minnan de Taïwan sur la perception et la production des occlusives orales du français chez les apprenants taïwanais débutants en français langue étrangère.pdf1301KbAdobe PDF1View/Open

    All items in 機構典藏 are protected by copyright, with all rights reserved.


    DSpace Software Copyright © 2002-2004  MIT &  Hewlett-Packard  /   Enhanced by   NTU Library & TKU Library IR teams. Copyright ©   - Feedback