English  |  正體中文  |  简体中文  |  Items with full text/Total items : 55217/89514 (62%)
Visitors : 10719081      Online Users : 22
RC Version 7.0 © Powered By DSPACE, MIT. Enhanced by NTU Library & TKU Library IR team.
Scope Tips:
  • please add "double quotation mark" for query phrases to get precise results
  • please goto advance search for comprehansive author search
  • Adv. Search
    HomeLoginUploadHelpAboutAdminister Goto mobile version
    Please use this identifier to cite or link to this item: http://tkuir.lib.tku.edu.tw:8080/dspace/handle/987654321/117907


    Title: Production et discrimination des occlusives françaises par des Taïwanais : connaître et exploiter ses ressources locales pour faciliter l'apprentissage
    Authors: Simon, Landron
    Keywords: Prononciation;français;Taïwan;occlusives;Voice Onset Time (VOT)
    Date: 2017-09-22
    Issue Date: 2019-12-24 12:10:23 (UTC+8)
    Publisher: SOCIÉTÉ JAPONAISE DE DIDACTIQUE DU FRANÇAIS
    Abstract: L'opposition de voisement des occlusives françaises est une difficulté des apprenants sinophones. Le chinois mandarin possède en effet des occlusives sourdes non aspirées /p t k/ et sourdes aspirées /ph th kh/ mais pas d'occlusives voisées /b d g/. A Taïwan, cependant, la majorité de la population parle également le minnan de Taïwan où existent ces occlusives sourdes aspirées et non aspirées, mais également les occlusives voisées /b g/ (mais pas /d/), ce qui pourrait constituer une aide dans l'apprentissage du français. L'anglais est la première langue étrangère apprise.
    Notre étude en production du VOT par des locutrices taïwanaises de niveau intermédiaire à avancé ne montre pas d'influence manifeste du minnan mais révèle, lorsqu'il n'est pas réalisé comme en français, soit une confusion sourdes/sonores soit une influence du mandarin. En perception, nous avons observé une moins bonne discrimination des occlusives françaises lorsque le VOT de la consonne sourde est le plus court. Le mandarin et l'anglais – langue au travers de laquelle l'alphabet latin est appris – interfèrent dans l'apprentissage de l'opposition du voisement en français. Ces résultats confirment la nécessaire prise de conscience des similitudes/différences des catégories phonétiques dans les langues connues pour l'apprentissage d'une nouvelle langue.
    Relation: Revue japonaise de didactique du français, numéro spécial, p. 440-1-440-22
    Appears in Collections:[Graduate Institute & Department of French] Journal Article

    Files in This Item:

    There are no files associated with this item.

    All items in 機構典藏 are protected by copyright, with all rights reserved.


    DSpace Software Copyright © 2002-2004  MIT &  Hewlett-Packard  /   Enhanced by   NTU Library & TKU Library IR teams. Copyright ©   - Feedback