English  |  正體中文  |  简体中文  |  Items with full text/Total items : 57023/90721 (63%)
Visitors : 12426060      Online Users : 74
RC Version 7.0 © Powered By DSPACE, MIT. Enhanced by NTU Library & TKU Library IR team.
Scope Tips:
  • please add "double quotation mark" for query phrases to get precise results
  • please goto advance search for comprehansive author search
  • Adv. Search
    HomeLoginUploadHelpAboutAdminister Goto mobile version
    Please use this identifier to cite or link to this item: http://tkuir.lib.tku.edu.tw:8080/dspace/handle/987654321/113700


    Title: Questions de grammaire rencontrées dans des textes littéraires du XIXe siècle
    Other Titles: 困擾法國19世紀作家的文法問題
    Authors: 鄭安群
    Keywords: Littérature;Flaubert;Grammaire;FLE;clarté
    Date: 法國人作業較慢﹐但該校有計劃將研討會論文集整理後出版
    Issue Date: 2018-06-14 12:11:08 (UTC+8)
    Abstract: Le rôle que doit jouer la littérature dans la classe du FLE divise les didacticiens. Pourtant, avant l’apparition de l’esprit utilitaire dans les années 1960, cette question ne se posait pas. Bien souvent même, les grammairiens et les lexicologues recouraient aux textes des grands auteurs pour illustrer leurs descriptions de la langue. C’est toujours le cas actuellement dans les meilleurefs grammaires (Grevisse, Wagner/Pinchon, Riegel/Pellat/Rioul), ainsi que dans des dictionnaires qui font autorité comme le Robert ou le Larousse. Mais cette question est inséparable d’une autre plus large, qui est la tension existant depuis toujours entre la grammaire et la littérature. Il est avéré que la langue des écrivains se caractérise par son écart par rapport à la langue usuelle ; celle-ci constitue, en revanche, l’objet privilégié de réflexions des grammairiens, et les enseignants du FLE sont chargés de la faire connaître à leurs élèves. Sans évoquer la complexité culturelle que véhicule le français littéraire, le français, en dépit de sa réputation de clarté, est une langue difficile, à cause de ses nombreuses tournures. Les apprenants, après le stade du français élémentaire, vont rapidement découvrir qu’il est fait de multiples nuances et subtilités, fixées plutôt par l’usage que par des contraintes logiques. Les difficultés sont telles que nous voyons mêmes des auteurs chevronnés peiner dans leur écriture. Le cas de Flaubert, dont la joie littéraire était souvent amoindrie par des règles contenues dans la Grammaire des Grammaires de Girault-Duvivier, est connu. Après lui, le pli est pris chez les écrivains de se méfier de la plume facile. Dans notre étude, nous examinerons quelques questions de grammaire soulevées par certains auteurs. Tant d’incertitudes chez eux rassurent les apprenants. Ils découvrent qu’ils ne sont pas les seuls à peiner dans l’apprentissage de cette langue, dont la maîtrise exige une longue patience, et beaucoup d’efforts d’assimilation des tournures, tant usuelles que littéraires.
    Relation: 研討會論文集
    Appears in Collections:[Graduate Institute & Department of French] Proceeding

    Files in This Item:

    There are no files associated with this item.

    All items in 機構典藏 are protected by copyright, with all rights reserved.


    DSpace Software Copyright © 2002-2004  MIT &  Hewlett-Packard  /   Enhanced by   NTU Library & TKU Library IR teams. Copyright ©   - Feedback